Faits divers 6 personnes ont été mises sous les verrous par les autorités.

Un véritable coup de filet a été réalisé par la police au cours de la semaine dernière. Les forces de l’ordre ont démantelé en trois jours un réseau de trafiquants de drogue belgo-albanais.

L’opération s’est déroulée à la fois en Belgique, mais aussi en Suisse. Europol a soutenu le dispositif dans lequel était impliquée la police judiciaire fédérale. C’est celle de Louvain qui a coordonné l’ensemble des opérations. Les forces de l’ordre sont intervenues à divers endroits du pays. Vingt-deux suspects ont été arrêtés au total, dont six ont été envoyés en prison par les autorités belges. La police a perquisitionné vingt-quatre maisons en Belgique pour mettre un terme au réseau.

L’enquête a permis la découverte de six plantations de cannabis. Elles comportaient 4 500 plants au total. Au cours de l’opération, une plantation active de cannabis contenant 1 000 plants a été découverte dans un ancien club de strip-tease. Elle était gardée par deux suspects d’origine albanaise.

Des installations similaires ont été découvertes dans des endroits où des Albanais séjournaient illégalement. Ces derniers étaient là pour entretenir les plantations. De grandes quantités de cannabis, d’armes à feu, de gilets pare-balles et 10 000 euros en espèces ont aussi été saisis.

Ces enquêtes pénales complexes ont été ouvertes à l’automne 2017 après que la police a reçu l’information selon laquelle une organisation belgo-albanaise importait et exportait des stupéfiants à grande échelle. Europol a soutenu l’enquête dès le début en facilitant l’échange de renseignements, ainsi qu’en fournissant un soutien analytique, financier et technique.