Près d’un an après l’effroyable découverte de 39 migrants vietnamiens morts dans un camion frigorifique en Angleterre, quatre hommes sont jugés à Londres, lors du premier procès au Royaume-Uni dans cette affaire. Les deux principaux suspects, le chauffeur du camion dans lequel les corps avaient été retrouvés et un Nord-Irlandais soupçonné d’avoir organisé le mouvement des chauffeurs participant au trafic, ont quant à eux plaidé coupable et feront l’objet d’une audience ultérieure pour déterminer leur peine.

Les quatre hommes dont le procès s’ouvre à la cour criminelle de l’Old Bailey à Londres, âgés de 23 à 43 ans, sont poursuivis pour homicides involontaires ou pour aide à l’immigration clandestine. Ils contestent les infractions qui leur sont reprochées.

Le 23 octobre 2019, les corps de 31 hommes et de 8 femmes, dont 2 adolescents de 15 ans, avaient été découverts à bord d’un conteneur dans la zone industrielle de Grays, à l’est de Londres. Le conteneur provenait du port de Zeebrugge.

Des enquêtes ont également été ouvertes en France et en Belgique, 13 suspects ont été interpellés dans chacun des deux pays le 26 mai dernier. Une série de perquisitions avait été effectuée dans les deux pays, dont 16 en Belgique, cinq à Anderlecht, trois à Schaerbeek, trois à Molenbeek-Saint-Jean ainsi qu’une respectivement à Leeuw-Saint-Pierre, Ganshoren, Bruxelles, Uccle et Etterbeek.