Faits divers

Lors d'accidents impliquant des blessés ou des morts, les cas de délit de fuite se font toutefois plus rares.

Un conducteur sur deux ayant provoqué un accident avec des dégâts matériels commet un délit de fuite, selon les chiffres de l'Institut belge pour la Sécurité routière (IBSR), relayés vendredi par Het Laatste Nieuws.

En 2010, l'IBSR a relevé 73.075 délits de fuite à la suite de collisions ayant causé des dégâts matériels, mais pas de victimes, soit environ 46% de la totalité des accidents de ce type.

L'année dernière, ce pourcentage s'est hissé à quelque 52%. Sur 141.657 accidents avec dégâts matériels, 73.044 chauffeurs ont pris la fuite.

Lors d'accidents impliquant des blessés ou des morts, les cas de délit de fuite se font toutefois plus rares, note l'IBSR.