Faits divers Des détenus d’Andenne avaient protesté. Le Conseil d’État annule la sanction de la direction.

Le 12 octobre 2018, des troubles éclataient à la prison d’Andenne. Cinquante et un détenus refusaient de réintégrer les cellules après être sortis au préau en début de soirée. Il s’agissait pour certains de protester contre la hausse des prix de cantine. Le prix de la boîte de thon était brusquement passé de sept à dix euros.

(...)