Faits divers Après s’être fait passer pour le photographe de The Voice, il se fait passer pour un jeune mannequin.

Serge, 49 ans, encourt cinq ans de prison ferme pour avoir utilisé Internet pour faire chanter des fillettes, les avoir contraintes à prendre des poses pornographiques et en avoir contraint à s’introduire des objets dans le sexe !

La plus jeune de ses victimes avait à peine 10 ans…

L’homme avait déjà créé de faux profils sur lesquels il se faisait passer pour le photographe de The Voice pour abuser de fillettes.

Cette fois, il a volé des photographies d’un jeune mannequin pour mettre les enfants en confiance et finir par leur demander de prendre des poses sexuelles de plus une plus osées devant leurs webcams. Il utilisait un logiciel qui enregistrait les images à l’insu des fillettes. Lorsque celles-ci refusaient de s’exécuter, il les menaçait de diffuser les premières images ! Il a également demandé à deux fillettes de s’introduire des objets dans le sexe.

En 2017, il a écopé de cinq ans de prison avec un sursis probatoire partiel. Entre la première audience devant le tribunal et le prononcé, il a récidivé. Lors des premiers faits, il a provoqué pas moins de 53 victimes !

Cette fois, il doit répondre de dix préventions.

" Je voulais revenir en enfance ", a déclaré le prévenu devant la juge, qui n’a pu s’empêcher de lui faire remarquer que c’est incompatible avec le fait qu’il faisait tourner toutes les discussions autour du sexe. " Je n’éprouvais pas d’excitation sexuelle. C’était intellectuel. " Une analyse que ne partage pas le parquet, qui a qualifié le prévenu de prédateur sexuel.

Serge a émis des regrets. " Je m’excuse profondément. J’espère qu’elles ne vont pas en souffrir, mais on vient de m’apprendre le contraire, j’en suis tout à fait désolé. Même moi, j’ai du mal à m’expliquer pourquoi j’étais comme ça. "

La défense a plaidé l’absorption avec la précédente condamnation ou un sursis.