Cette coopération vise à faire toute la lumière sur la mort de Jozef Chovanec et les circonstances de ce décès.

La délégation belge a accepté "l'offre du parquet général slovaque d'exécuter rapidement toutes les futures demandes d'entraide judiciaire en Slovaquie", ajoute dans un communiqué Eurojust, l'Unité de coopération judiciaire de l'Union européenne.

Les autorités judiciaires des deux pays continueront à communiquer et coordonner leurs actions dans ce dossier via Eurojust.