Celle qui a été condamnée en 2010 aux assises du Limbourg pour l'assassinat de sa rivale amoureuse, dont elle avait saboté le parachute, a reçu l'autorisation du tribunal de l'application des peines de quitter la prison en journée afin de suivre une formation, selon les journaux du groupe Mediahuis. Elle a également la possibilité de bénéficier d'un congé pénitentiaire d'un week-end deux fois par mois.

L'affaire du "parachutemoord" avait défrayé la chronique en Flandre. Els Clottemans, qui est en prison depuis 2010, a toujours nié être responsable de la mort d'Els Van Doren, qui s'est écrasée en 2006 dans un jardin d'Opglabbeek après une chute de 4.000 mètres consécutive au sabotage de son parachute.