Faits divers Said, le cadet des frères Hakimi a obtenu sa libération sous bracelet électronique

La DH apprend que dans l'affaire dite Pauwels/Hakimi, le cadet des frères Hakimi vient d'obtenir sa libération sous bracelet électronique. Contacté par nos soins, l'avocat du jeune homme, Maître Fabian Lauvaux, confirme l'information sans en dire davantage. 

Said Hakimi avait déjà été libéré une première fois avant d'être interpellé à nouveau en juin dernier dans un dossier de stupéfiants. Deux mandats d'arrêt lui avaient alors été décernés. Un pour association de malfaiteurs et trafic de stupéfiants et un second pour non respect des conditions dans le cadre du dossier Pauwels/Hakimi.

Pour rappel, c'est le 17 septembre prochain que la chambre des mises en accusation de la cour d’appel du Hainaut examinera la recevabilité des poursuites dans le dossier des home invasions "Pauwels/Hakimi".