Dans une vidéo qui nous est parvenue, l’on peut voir l’agresseur, âgé de 40 ans, interpellé par deux policiers. Quelques secondes plus tard, les renforts arrivent pour neutraliser l’individu qui sera ensuite menotté et embarqué au commissariat de la zone Ouest (Molenbeek, Ganshoren, Jette, Berchem, Koekelberg).

Pour rappel, un homme s’est rebellé après avoir été contrôlé pour s’être stationné sur une piste cyclable. "Il est apparu que les documents du véhicule n'étaient pas en règle. Le conducteur du véhicule a refusé de coopérer au contrôle", explique le parquet de Bruxelles.

La brigade anti-agression, venue en renfort, a finalement pu intercepter le conducteur un peu plus loin sur la Chaussée de Gand, en direction des Etangs noirs.

Trois policiers ont été emmenés à l'hôpital avec des blessures graves. Ils ont pu quitter l’hôpital après avoir reçu les soins nécessaires.

Deux autres policiers ont également été légèrement blessés.

À la suite de ces faits de violence, les policiers sont actuellement en incapacité de travail.

Ce mardi, le parquet de Bruxelles a requis un juge d’instruction de faits de coups et blessures volontaires avec incapacité de travail envers des agents de police, rébellion sans armes, menaces par gestes ou emblèmes d’un attentat contre les personnes punissable d’une peine criminelle, indique le Parquet. 

Le juge d’instruction dispose d’un délai de 48h à partir de la privation de liberté pour prendre une décision concernant le suspect.