Faits divers Ahmed Boujneh devra répondre d’un fratricide sur fond de deal de cocaïne.

La chambre du conseil de Liège a renvoyé Ahmed Boujneh, 31 ans, Salim, 25 ans, Omar, 29 ans et Samir, 28 ans devant le tribunal correctionnel de Liège dans le cadre de faits qui ont coûté la vie à Aymen Boujneh, le frère du premier inculpé.

Les intéressés, excepté le dernier, viennent de Sfax en Tunisie. Ils doivent tous répondre du meurtre involontaire tandis qu’Ahmed Boujneh doit en plus répondre de deal de cocaïne et d’amphétamines.

Les faits se sont déroulés le 17 mars 2017, dans la rue de Hesbaye à Liège, non loin de l’hôpital Saint-Joseph. C’est à cet endroit que les deux frères Boujneh, pourtant sans revenu légal, louaient un appartement.

Selon plusieurs protagonistes, (...)