La jeune femme a décidé de porter plainte.

"On dirait qu'on ne peut plus se balader en jupe", regrette Anna, une étudiante de 19 ans. La jeune femme, agressée dans les rues de Gand, est choquée d'assister encore à une telle scène, juste en raison d'une tenue vestimentaire jugée déplacée. Les faits remontent à ce mercredi 24 juin. Alors que les températures très clémentes pour la saison ont fait sortir de nombreux jeunes, installés en terrasse, Anna et une amie décident de faire de même. "Nous étions habillés, comme en été, c'est-à-dire avec une jupe et un haut, détaille la jeune femme au quotidien flamand Het Nieuwsblad.

Une fois avoir assez profité de cette soirée estivale, les deux amies décident de rentrer chez elles. Mais sur le chemin du retour, le gérant d'un café les interpelle. "L'homme a crié qu'il allait nous baiser et que nous étions des putes", raconte-t-elle sur Twitter. Choquée des propos tenus par l'homme qui s'avance vers elle, Anna décide de ne pas se laisser faire et d'expliquer à l'intéressé la gravité de ses paroles. Rien n'y fait. L'homme persiste et signe. "Je suis gay, tu es laide et grosse", ironise-t-il.


Les deux copines cherchent alors du secours auprès de la clientèle du café, attablée en terrasse. Mais personne ne bronche. Assistant à l'appel à l'aide des jeunes femmes, le gérant du café revient à la charge et gifle Anna. Le geste de trop qui décidera la jeune femme à porter plainte. "J'espère qu'il sera puni, je suis vraiment fatiguée que de telles choses continuent de se produire, conclut l'étudiante, qui a partagé la vidéo de la scène sur les réseaux sociaux. Il y a tellement de femmes qui sont harcelée ou pire. Cela doit cesser."