Parmi les 17 personnes interpellées, neuf ont été placées sous mandat d'arrêt. Les personnes interpellées sont majoritairement de nationalité albanaise.

Les perquisitions ont également donné lieu à la saisie de drogues, d'une arme à feu, de plus de 200.000 euros en liquide et de plusieurs véhicules.

L'enquête était en cours depuis fin 2019, sur base d'informations des autorités allemandes. Il est rapidement apparu que les enquêteurs étaient sur la piste d'une bande en mesure d'acheminer de la drogue en provenance d'Amérique du Sud vers différents ports européens. Les services de police belges ont étroitement collaboré avec leurs homologues allemands, néerlandais, albanais et italiens.

L'action policière a permis la saisie de 57 kg de cocaïne dans le port d'Anvers, de 50 kg dans le port néerlandais de Flessingue et de 80 kg dans le port italien de Civitavecchia. Au total, la drogue saisie a une valeur de revente de plus de neuf millions d'euros.

La police a mené mardi et mercredi 11 perquisitions, interpellant 17 personnes. In fine, neuf ont été placées sous mandat d'arrêt. Ces personnes sont soupçonnées d'avoir joué un rôle important au sein de la bande.