Faits divers

Marc C., un Liégeois âgé de 47 ans, a comparu vendredi devant la chambre du conseil de Liège après avoir été intercepté dimanche armé d'un pistolet Beretta et de 30 munitions.

Cet homme avait été jugé par la cour d'assises de Liège en 2006 après avoir tué un supporter du RFC Liège âgé de 26 ans. Marc C. a été intercepté dimanche vers 4h00 dans un quartier de Flémalle alors qu'il était porteur d'une arme. Il détenait un pistolet Beretta et deux chargeurs de 30 munitions. C'est un résident, alerté par le manège suspect de deux hommes, qui avait donné l'alerte aux policiers.

L'individu avait fait l'objet d'un mandat d'arrêt, notamment en raison de ses antécédents judiciaires. En 2006, Marc C. avait été condamné par la cour d'assises de Liège après avoir été à l'origine du décès de Johan Félix, un homme de 26 ans qui était aussi supporter du RFC Liège. Le 19 novembre 2004, Marc C. avait fait feu sur Johan Félix, qui venait de nouer une relation sentimentale avec son ex-compagne. Johan Félix avait été tué de cinq projectiles.

Marc C. avait été condamné pour assassinat mais le jury avait retenu l'excuse de provocation et l'avait condamné à une peine de cinq ans de prison avec amende. Ce verdict et cette condamnation avaient provoqué l'incompréhension des fans du club de football.

La chambre du conseil a décidé de prolonger sa détention sous le régime du bracelet électronique mais le parquet a déjà décidé de faire appel de cette décision. Marc C. reste donc détenu en prison.