Luna Fenner, un bébé âgé d'à peine huit mois, a hérité du surnom de "bébé Batman" en raison de taches noires qui recouvrent partiellement son visage et qui fait penser au masque que porte Bruce Wayne, alias Batman.

Ce petit sobriquet n'a donc rien d'humoristique puisqu'il s’agit d'une maladie rare et très difficile à soigner. La petite Américaine est en fait atteinte d'un naevus congénital mélanocytaire. En d'autres termes, l'enfant souffre d'une lésion cutanée pigmentée constituée de mélanocytes qui comporte un haut risque de transformation maligne.
Les médecins américains disent ne rien pouvoir faire pour soigner le bébé, à moins que les parents n'aient pas moins de 500.000 dollars (450.000 euros) pour payer la centaine d'opérations nécessaires pour que la fillette perde son "masque".

Sauf que contre toute attente, des chirurgiens et des scientifiques russes ont pris contact avec les parents de Luna pour leur proposer de les aider. En effet, le service de dermatologie de l'hôpital de la ville russe de Krasnodar est dans la capacité de soigner le bébé grâce à un traitement photodynamique révolutionnaire mais indisponible aux Etats-Unis.

D'ailleurs, la toute première opération a déjà été menée et Luna et ses parents ont exposé les avancés du traitement en conférence de presse, samedi. Le Docteur Pavel Popov a affirmé qu'une partie du naevus a pu être enlevée au niveau du front. L’intervention chirurgicale serait, par ailleurs, indolore.

Carol Fenner, la maman de la petite Luna, a complimenté le service et l'accueil reçu en Russie: “On m’avait dit que j’étais folle de venir en Russie, que les Russes étaient froids, comme leur climat. Mais j’ai été très surprise, tout le monde a été si gentil avec nous”, a-t-elle déclaré devant la presse. “Vu le résultat de la première opération, je suis désormais certaine d’avoir fait le bon choix”, se réjouit-elle. 

Le prix du traitement est beaucoup moins coûteux qu'en Floride puisque les parents de Luna vont débourser 150.000 dollars (136.000 euros) avec l'aide d'une collecte sur GoFundme. La technique américaine serait également moins efficace car elle laisserait des marques et des cicatrices sur le visage de Luna.

La prochaine intervention est prévue pour le mois de janvier en Russie.