Deux proches du kamikaze Bilal Hadfi avaient été arrêtés le 29 novembre. 

L'un d'eux a été libéré ce vendredi matin par le juge d'instruction. Il s'agit de Pierre N., 28 ans, qui avait été mis en examen pour participation aux activités d'un groupe terroriste.

Il avait été arrêté chez lui le 29 novembre lors des perquisitions à Molenbeek.

L'autre proche de Bilal Hadfi est un certain Samir Z. Ce Français de 20 ans domicilié à Molenbeek-Saint-Jean est quant à lui maintenu en détention. Il avait déjà tenté de rejoindre la Syrie à deux reprises. Il a été interpellé le dimanche 29 novembre vers 4h30 à l'aéroport de Zaventem, alors qu'il s'apprêtait à monter dans un avion à destination du Maroc. Il n'a pas pu être établi s'il comptait à nouveau se rendre en Syrie.

Les deux hommes avaient été déférés devant le juge d'instruction spécialisé en matière de terrorisme puis placés sous mandat d'arrêt pour participation aux activités d'un groupe terroriste. La chambre du conseil de Bruxelles avait prolongé leurs mandats le 3 décembre dernier d'un mois supplémentaires mais le juge d'instruction a remis Pierre N. en liberté il y a quelques jours. L'avocat de Samir Z. avait entretemps fait appel de la décision de la chambre du conseil mais la chambre des mises en accusation a maintenu son client en détention.