Barbara Gandolfi a été condamnée mardi par le tribunal correctionnel de Bruges à deux mois de prison avec sursis pour diffamation. 

Son ex-mari et partenaire d'affaires, Frédéric Vanderwilt, a écopé d'une peine effective de quatre mois de prison et d'une amende de 1.275 euros. Les deux prévenus avaient demandé leur acquittement. Depuis plusieurs années, le parquet de Bruges enquête dans le milieu des propriétaires de boîtes de nuit de la région. En juillet 2009, plusieurs perquisitions avaient été menées chez les prévenus dans le cadre de l'enquête.

Le dossier sur des agissements financiers présumés frauduleux est toujours pendant.

En 2010, Barbara Gandolfi et son ex-mari avaient introduit une plainte contre deux enquêteurs de la police fédérale de Bruges entre autres pour tentative de faux en écriture. Ces policiers avaient à leur tour introduit une plainte en décembre 2013 pour diffamation. La chambre du conseil avait décidé en octobre dernier de renvoyer B. Gandolfi et F. Vanderwilt devant le tribunal correctionnel.

Jean-Paul Belmondo, ancien compagnon de Barbara Gandolfi, avait également été entendu dans le cadre de cette affaire.