Elle dresse un bilan positif et dévoile quelques anecdotes

BRUXELLES Adieu l'an 2000, bonjour 2001 et ses bilans La police de Bruxelles dévoile ainsi les statistiques de sa brillante brigade canine. Par la même occasion, la police nous offre quelques anecdotes, preuve que l'imagination des dealers de drogue est sans limites.Une radio, une planche à repasser, une bouteille d'Actifed, un boiler, une baignoire, une caisse de pommes Tout est bon afin de dissimuler la marchandise.

Des caches certes rusées mais qui ne résistent pas au flair des chiens policiersde la brigade canine de Bruxelles!Et les chiffres le prouvent puisque cette brigade, forte de 36 maîtres-chiens, est intervenue à 6.900 reprises en 2000, pour la police de Bruxelles comme pour d'autres corps ne disposant pas de chiens.Elle a procédé à 366 arrestations l'année dernière dont 64 en flagrant délit et 144 personnes signalées à rechercher. Les membres de la brigade ont permis de retrouver 70 voitures et ont rédigé 2.056 P.-V. de roulage.

Et les tups?

L'an dernier, en matière de stupéfiants, cette brigade a saisi, pour le compte de la police de Bruxelles, 1,173 kilo de marijuana, 1.145 pilules d'ecstasy et 70 ampoules d'ecstasy liquide, 176 grammes et 16 barrettes de haschisch, 10 pacsons de cocaïne, 4 de crack, un pain de 250 grammes d'héroïne et 87 doses de bangui (dérivé du cannabis).

Lors des perquisitions, les chiens de la brigade ont permis de retrouver de la drogue cachée dans les endroits le plus divers.

C'est ainsi que Tyson a retrouvé 60 doses de bangui dans un boiler, 10.000 pilules d'ecstasy dans des bacs à fleurs et à cactus, 250 grammes d'héroïne pure sous une baignoire encastrée, 3 pacsons d'héroïne dans une radio, 27 pacsons de bangui dans une planche à repasser, de l'ecstasy liquide dans une bouteille d'Actifed (sirop pour la toux). Mao, lui, a trouvé 20 pacsons d'héroïne dans une caisse de pommes. Quel flair!