Faits divers Sur fond de trahisons amoureuses et de mariages arrangés, 200 personnes d’origine syrienne se livrent une guérilla dans la capitale.

"Depuis plusieurs mois, tous les trois ou quatre jours à Bruxelles a lieu une bagarre au sein de la communauté syrienne. Quelque deux cents personnes se livrent une guérilla urbaine et les services de police, principalement de Saint-Josse-ten-Noode, sont préoccupés par l’ampleur que cela prend".

(...)