La plaque de support arrière s'accompagne d'un autocollant représentant le drapeau nazi. A ce stade, il ne nous a pas été possible d'en apprendre davantage, sinon que le véhicule, ce marque Porsche, était stationné avenue Louise. La photo a été prise vers 14 h 30. La Porsche était parquée à hauteur du numéro 163 et nous n'avons pas pu identifier son propriétaire. L'immatriculation, qui débute par la lettre "F", renvoie à la ville de Francfort.

Président de la Ligue belge contre l'antisémitisme, Joël Rubinfeld réagit tout en prudence. "J'ai des difficultés à croire que le propriétaire a apposé délibérément ce drapeau à l'arrière de sa Porsche. Je ne peux pas écarter une provocation destinée à lui nuire. Peut être est ce récent et ne l'a t'il pas remarqué. Dans tous les cas, c'est inadmissible". Le négationnisme et l'apologie du régime nazi sont punissables. Joël Rubinfeld espère qu'une enquête fera la lumière.