L'ex-chef de la PJ pourrait diriger les ex-péjistes et membres de BSR

BRUXELLES Qui sera le patron, à Bruxelles, des ex-péjistes et des ex-membres des BSR actives dans l'arrondissement judiciaire? C'est toujours la bouteille à encre.

On sait qu'après la nomination des 12 premiers patrons de la police fédérale, le gouvernement doit encore nommer les 27 dirju (directeurs judiciaires) qui, sur le terrain, dirigeront les anciennes équipes de police judiciaire et de BSR. A Bruxelles, deux candidats avaient été déclarés très aptes à ce poste: un colonel de gendarmerie, qui sera sans doute affecté à Anvers, et l'actuel patron de la PJ de Bruxelles, Glen Audenaert.

Le lendemain toutefois, le ministre de l'Intérieur, Antoine Duquesne, faisait savoir que sachant que le dirju adjoint devrait être un néerlandophone puisqu'il commandera, à Asse, les équipes judiciaires dépendant d'Hal-Vilvorde , il fallait que le dirju de Bruxelles soit un francophone. Et dans ce cas de figure proposait le commissaire Roger Trillet. L'ennui, c'est que cet excellent officier n'avait été déclaré que `apte´, qu'il avait sollicité un poste à Liège depuis lors, la place de dirju, à Bruxelles, lui convient évidemment et qu'il est unilingue alors que Glen Audenaert est légalement bilingue niveau 1, ce qui est une obligation à Bruxelles.

Si l'on s'en tient à la procédure, telle qu'elle a notamment été détaillée en son article 8, les autorités doivent non seulement tenir compte du classement obtenu par le candidat lors des assessment center mais également de l'endroit où le candidat sera amené à exercer ses fonctions: il est clair que la loi sur l'emploi des langues exige qu'à Bruxelles le dirju soit capable de donner des ordres à ses subordonnés dans les deux langues nationales.

Mardi, le kern devrait trancher. Si Glen Audenaert, qui dispose du soutien de très nombreux policiers, de nombreux magistrats et du syndicat autonome de la police judiciaire, devait être écarté, il introduira sans doute un recours devant le conseil d'Etat. Recours qui a toutes les chances d'être accepté.

En attendant, c'est Glen Audenaert qui fait fonction de dirju à Bruxelles.