Faits divers "Qu’est-ce que ce juge d’instruction en fin de carrière a fabriqué toutes ces années ?"

L’instruction pénale de la catastrophe ferroviaire de Buizingen a déjà été critiquée pour son extrême lenteur. Du moins pouvait-on escompter d’une enquête longue de neuf ans qu’elle serait nickel.

Alors que débute véritablement ce matin à Bruxelles le procès du drame du 15 février 2010 ayant fait 19 tués et quelque 300 blessés, Antoine Chomé et Dimitri de Beco, les avocats du conducteur de train suspecté d’avoir brûlé feu rouge, vont jeter un sacré pavé dans la mare. Ils vont contester la validité juridique des conclusions des expertises et demander qu’elles soient écartées des débats, en tout cas en ce qui concerne leur client.

(...)