Faits divers L’enquête a été menée à charge et c’est bien ce que son avocat, le pénaliste Sven Mary, va montrer demain mardi à Mons.

Une loi du 23 juin 1961 donne à chacun le droit de répondre.

Stéphane Pauwels en est toujours empêché, depuis des mois dans une situation humainement infernale : celle d’un boxeur obligé d’encaisser les coups à sens unique.

Ce week-end, l’animateur n’a pas vécu sur une île déserte. De Paris, il a réagi. Nous ne l’avons pas rencontré. Il ne nous a pas parlé. Mais il a réagi avec son entourage, et de diverses manières, pour dire l’essentiel : il est innocent et veut être acquitté.

(...)