Nombreuses victimes dans une discothèque bondée

PEKIN Plus de 300 personnes sont mortes dans l'incendie d'un centre commercial, la nuit de Noël à Luoyang (centre de la Chine). La plupart ont été asphyxiées.309 personnes sont décédées après avoir été prises au piège de l'immeuble et quelques dizaines d'autres ont été hospitalisées.

Le feu a éclaté à 21h35 lundi au sous-sol en travaux d'un immeuble de quatre étages abritant un supermarché, des boutiques et une discothèque. Le feu s'est rapidement propagé dans tout le bâtiment, alors qu'au moins 200 personnes se trouvaient dans la discothèque du quatrième étage.

Des images diffusées par la télévision montraient des flammes s'échappant des fenêtres du premier étage tandis que les pompiers portant des masques à gaz arrosaient la façade de l'immeuble, restée quasiment intacte.

Une femme accrochée à une fenêtre attendait, pendue dans le vide, l'intervention des secours tandis que les pompiers réussissaient à sauver quelques personnes, parmi lesquelles des enfants, grâce à une plate-forme et une grue.L'entrée de la discothèque a été le théâtre d'une panique monstre peu après que l'incendie a éclaté. Des témoins qui ont vu des gens sauter de l'immeuble en flammes tandis que d'autres étaient agrippés aux fenêtres sans oser sauter.

L'une des clientes, le visage recouvert de fumée et les mains en sang, a raconté qu'elle avait réussi en compagnie de cinq ou six autres personnes à sauter depuis un balcon mais elle ignorait si son mari avait réussi à échapper aux flammes.