Changer d'identité

Faits divers

A.-F. So.

Publié le

La famille Fourniret a un autre nom

CHARLEVILLE "C'est terrible, il n'y a pas de mots . Nous sommes horrifiées" , nous confient deux dames âgées de la région, qui comptent bien assister à l'intégralité du procès. La lecture de l'acte d'accusation les laisse sans voix.

Michel Fourniret, elles ne lui ont jamais parlé. En revanche, elles connaissent bien la famille Fourniret. Et ne manquent pas de la défendre : "Sa soeur, qui habitait à Ville-sur-Lumes, était très bien" , disent-elles, occultant toutefois qu'Huguette Fourniret, secrétaire de direction, est décédée en 2002 d'éthylisme et d'anorexie. À Fleury-Mérogis, où Michel Fourniret a été détenu avant de sombrer dans le meurtre, Huguette lui rendait visite...

"Et le frère de Michel Fourniret, André, a mené une vie exemplaire, en toute discrétion, enchaînent-elles. Il ne faut pas assimiler la famille à Michel; lui, c'est un être exceptionnel. Pour s'en dissocier, le reste de la famille a d'ailleurs changé de nom."

C'est à Vrigne-sur-Bois que vit André, la septantaine grisonnante. L'homme un peu courbé n'a bien sûr rien à voir avec Michel. Il le clame haut et fort. Son frère Michel qu'il qualifiait de "marginal" , il l'a toujours aidé en silence. Pendant que Michel Fourniret purgeait sa peine de prison en 1987, c'est André qui venait vendre les terrains en son nom. Sans mot dire. En tâchant de cacher la détention de son frère. Bien sûr, il n'imaginait pas son profil de serial killer...

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info