Faits divers

Elle cuisinait pour son compagnon qui revient ivre avec deux amis

BRUXELLES Dans la nuit du 26 au 27 juillet 2009, Hicham Zerki rejoint sa compagne à leur domicile. Mais il est fort imprégné et il n’est pas seul. Il est accompagné de deux copains, Mahad Munin et Soubeir Mirou.

La future victime avait déjà prévenu qu’elle ne voulait plus qu’il revienne dans cet état et surtout avec des camarades aussi tamponnés que lui. Elle s’enfuit de la cuisine où elle préparait un mets, en l’attendant. Zerki la convainc cependant de revenir.

Le trio finit par partager le repas, mais les grossièretés et les gestes déplacés se multiplient.

En colère, la jeune femme part se coucher. Elle éteint la lumière et tente de trouver le sommeil.

Pendant que son homme s’endort dans un fauteuil, les deux autres surgissent dans la chambre, se jettent sur la victime et la violent.

Dès qu’elle le peut, la plaignante tente de s’échapper. Mais Zerki l’empêche de sortir. Elle sera violée toute la nuit jusqu’à 7 heures du matin. Ce dernier s’étant à nouveau endormi, la jeune femme parlemente avec ceux qui restent et ils la laissent partir. Elle se rend immédiatement au commissariat de police.

Les certificats médicaux font état de blessures aux poignets, aux bras et aux cuisses. Mahad Munin a soutenu dans un premier temps qu’il ne s’était rien passé, avant de se rétracter et d’affirmer que la victime était consentante…

Cependant, il a scié la branche sur laquelle il était assis, affirmant que Zerki lui avait dit en parlant de la victime : “Vas-y !” Alors qu’il bloquait la porte de la chambre.

Munin vient d’écoper de 5 ans de détention ferme. Ses deux coprévenus ont déjà été condamnés.



© La Dernière Heure 2012