Le parquet évoque un crime passionnel. La victime avait trois enfants.

L’émotion et l’incompréhension étaient encore palpables, hier, au sein du petit village rural de Piéton, dans la commune de Chapelle-lez-Herlaimont. Dans la nuit de lundi à mardi, un drame familial s’est joué au numéro 72 de la rue Neuve. Il était un peu plus de minuit lorsque Claudia Barbone et Lorenzo D. F. se sont violemment disputés au sein de l’habitation familiale.

Le ton est rapidement monté, la situation a basculé. Lorenzo D. F. a saisi un couteau et a porté un coup fatal à sa compagne.

Touchée à la carotide, la victime, âgée de 32 ans, n’a eu aucune chance. À l’arrivée des secours, il était déjà trop tard. Hier, le parquet de Charleroi a confirmé qu’une jeune fille, mineur d’âge, avait assisté à la scène. Elle a été auditionnée par les enquêteurs.

Selon nos informations , il s’agirait de l’une des nièces du couple. Elle aurait tenté d’empêcher Lorenzo D. F. de commettre l’irréparable, sans y parvenir. Les trois jeunes enfants ont, quant à eux, été sortis de l’habitation par les enquêteurs et éloignés des lieux du drame. Les parents de la victime étaient eux aussi sur place.

"Nous avons entendu des cris et des pleurs, quelqu’un courir dans l’habitation", relate un voisin. "Mais nous ne nous sommes pas inquiétés outre mesure. Un peu plus tard, les parents de Claudia venaient frapper à notre porte. Ils souhaitaient accéder à la maison de leur fille via notre jardin, ce qui était impossible à cause de la hauteur du mur. Ils étaient inquiets, nous avons donc appelé la police."

Mais il était déjà trop tard. Après avoir asséné un coup mortel à sa compagne, Lorenzo D. F. a retourné l’arme contre lui, se portant deux coups de couteau à la gorge. Après avoir reçu les soins adéquats, il a tout de même pu être entendu par les enquêteurs. Un mandat d’arrêt pour meurtre a été délivré à son encontre hier après-midi. Il passera en chambre du conseil ce vendredi.

Quant au motif de la dispute, le parquet de Charleroi évoque un crime passionnel. Toujours selon nos informations, un adultère serait à l’origine de la dispute.

Selon les voisins, le couple, qui résidait à Piéton depuis trois ans environ, semblait sans histoire et plutôt uni. "Nous n’aurions jamais imaginé cela…" explique une voisine, toujours sous le choc. L’enquête se poursuit pour établir les circonstances exactes de cette triste altercation.