De quoi est décédé Mohamed Nahi, employé de Colruyt? "D'une infection au Covid-19", atteste le médecin sur le certificat de décès. "Maintenant, qu'on arrête de nous traiter de menteurs", demande le beau-frère de la victime. "Si c'est nécessaire, qu'on l'exhume!"

"Cause du décès : Covid-19”. L’employé de Colruyt décédé dans la nuit du mercredi 1er au jeudi 2 avril est bien mort des suites du coronavirus, selon le médecin qui a constaté les faits et rédigé le certificat de décès.

L’information est importante parce que depuis le drame, un conflit est né entre la famille de Mohamed Nahi (32 ans) et l’entreprise de grande distribution. Les proches du jeune père de famille estiment que l’enseigne a pêché par défaut de prévoyance en empêchant leur employé, actif au sein du magasin de Forest, de porter un masque et des gants. Pourquoi ? “Parce que cela fait peur à la clientèle”, aurait répondu un chef de service à Mohamed Nahi, selon sa famille. C’était au début de la crise sanitaire.

Entre-temps, Colruyt a pris des mesures. Mais trop tard pour le Molenbeekois : il a contracté le virus Covid-19 et a été renvoyé chez lui en convalescence par l’hôpital, parce qu’il n’était pas en détresse respiratoire. Avant de mourir, en fin de semaine passée.

© D.R.

Depuis lors, la famille a le sentiment que Colruyt fuit les responsabilités qu’elle lui attribue, par avocats interposés. “On nous traite même de menteurs, laissant entendre que Mohamed est mort d’une banale crise cardiaque”, s’emporte son beau-frère, Hatim Doghmi. “Ce certificat de décès montre qu’il est bien mort du coronavirus”, estime-t-il.

Est-ce que cela prouve que Mohamed Nahi a contracté le virus sur son lieu de travail ? Est-ce que cela engage une responsabilité éventuelle de l’employeur ? Non, pas à ce stade. Mais les proches sont déterminés : “Si Colruyt ne nous croit pas, qu’on exhume le corps de mon beau-frère enterré à Schaerbeek et qu’on procède aux examens médicaux nécessaires !”

La famille dit vouloir nouer le dialogue avec Colruyt. Aucune plainte n’a été déposée, pour l’instant.