Richard Jewell avait été lié à l'explosion d'une bombe à Atlanta lors des Jeux olympiques de 1996

ATLANTA L'ancien agent de sécurité Richard Jewell, qui avait été lié à tort à l'explosion d'une bombe lors des Jeux olympiques d'Atlanta en 1996, est décédé mercredi à 44 ans.

L'homme, qui avait poursuivi en justice plusieurs organes de presse pour restaurer son honneur, est apparemment décédé à son domicile des suites d'une maladie, ont expliqué les enquêteurs de l'Etat de Géorgie. Une autopsie sera toutefois pratiquée.

Le 27 juillet 1996, une bombe avait explosé sur un site olympique d'Atlanta. Une femme était décédée et une centaine de personnes avaient été blessées.

Jewell, vigile au Centennial Olympic Park, avait été élevé au rang de héros pour avoir repéré le colis s'avérant contenir une bombe, et pris l'initiative de faire évacuer les lieux, évitant un grand nombre de victimes.

Dans les jours qui ont suivi, des articles de presse avaient toutefois affirmé qu'il était au centre de l'enquête et il s'était retrouvé entouré d'une très grande curiosité de la part des journalistes.

Richard Jewell a été interrogé, n'a jamais été arrêté et a été mis hors de cause moins de trois moins plus tard.

Un extrémiste opposé au gouvernement américain a ensuite été reconnu coupable dans cette affaire.



© La Dernière Heure 2007