Faits divers Le criminel s'est présenté à l'audience tel un "ermite sorti des bois." Il se dit prêt à parler.

Ce jeudi, le Tribunal de l'application des peines (TAP) de Bruxelles, qui siégeait à la prison de Nivelles, a reçu la demande de désignation d'un collège de médecins experts pour examiner le degré de dangerosité et le risque de récidive de Marc Dutroux. Cette étape n'est que la première dans un long processus judiciaire au terme duquel la question de la possible libération devra être tranchée.

La séance, qui débutait à 10h30, se tenait à huis clos. Y étaient présents (...)