"Au cours des trois derniers week-ends, il y a chaque fois eu des incidents regrettables dans les halls de l'aéroport de Bruxelles-National: 24 et 25 octobre 2020, chaos dans les tests COVID, refus d'embarquement, retards dans les résultats des tests; 31 octobre et 1er novembre 2020, cohue aux départs, non respect des règles sanitaires, absence de masques et de distanciation sociale; 7 et 8 novembre 2020, cohue aux départs, non respect des règles sanitaires, absence de masques et de distanciation sociale", a-t-il dénoncé.

Dans un courrier adressé au ministre fédéral de la Mobilité, à la présidente du SPF Mobilité et transport et à la direction de l'aéroport, M. Touwaide souligne que le "respect des mesures COVID est un principe élémentaire de précaution, et repose sur les Arrêtés Royaux pris en exécution des décisions du comité de concertation".

Il précise que son service a été dérangé par "de trop nombreuses plaintes au cours de ces weekends et ce dans le respect strict de ses missions".

"Nous vous demandons de prendre les mesures radicales pour que toutes les règles sanitaires édictées par la ministre de l'Intérieur soient strictement respectées dans les installations de l'aéroport de Bruxelles-National et que la Direction de Brussels Airport Company soit rappelée à l'ordre sur ces faits afin que ces graves manquements, passibles d'infractions, ne se reproduisent plus", a-t-il encore écrit.