Durant la nuit du réveillon, une quarantaine de jeunes, dont la majorité provient des Pays-Bas, ont fait exploser des bombes d'artifices dans les rues d'Essen, commune située en province d'Anvers. Le groupe de fauteur de troubles faisait exploser les bombes en plein milieu d'un carrefour. 

Le bourgmestre d'Essen, Gaston Van Tichelt, était furieux de ces actes et l'a fait savoir à nos confrères d'HLN. “Nous prenons cela très au sérieux. La police s’est rendue sur place et nous avons également des images des caméras de surveillance. Les premiers résultats montrent que de nombreux jeunes Néerlandais sont impliqués. Cela ajoute naturellement une dimension supplémentaire aux législations différentes en Belgique et aux Pays-Bas, mais soyons clairs, ce qui s’est passé là, ce n’est plus un feu d’artifice. Il s’agit d’un comportement purement criminel et potentiellement mortel. Nous sommes en train d’enquêter sur ce qu’ils ont fait exploser exactement, mais nous n’allons certainement pas en rester là”, a assuré le bourgmestre.

La police a déjà pu identifier quelques auteurs des faits. Il s'agirait d'un mélange de mineurs et d'adultes. Le chef de corps de la police locale, M. Verbeeck, espère que des actions seront prises au niveau politique pour interdire les feux d'artifice, qui ont déjà causé des accidents mortels.