Faits divers Elles se sont évadées d’une prison kurde et se trouveraient actuellement en Turquie.

Quand l’Ocam (l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace) a signalé le mois dernier au Parlement que cinq Belges, dont trois femmes, s’étaient évadés d’une prison kurde à la suite de l’offensive turque dans le nord de la Syrie, il est rapidement apparu que d’autres femmes belges s’étaient déjà évadées auparavant. Elles seraient au moins quatre. Dont deux sont originaires de la province d’Anvers.

(...)