Yves Peeters était un plongeur expérimenté. Malgré le secours d'un équipier, il a succombé à une crise cardiaque. Christian Dejardin est également décédé à l'hôpital

C’est un véritable drame qui s’est joué, vendredi en début de soirée, à Esneux.

Vers 18 h, un habitant de la localité a vu un cygne en difficulté. L’animal se trouvait à une centaine de mètres du pont de Tilff, dans la commune d’Esneux.

L’homme a appelé le service 100 et quelques minutes plus tard, des pompiers sont arrivés sur place. Mais, il s’est très vite avéré que l’intervention des soldats du feu ne serait pas suffisante. Les secours sur place ont alors fait appel à deux plongeurs de la caserne liégeoise.

Une fois sur les lieux, un premier plongeur a pris l’eau pour tenter de secourir l’animal. Il y est parvenu, mais s’est très vite retrouvé en difficulté. Il faut dire que l’aval du pont de Tilff est un endroit dangereux où les courants sont parfois traîtres et ce d’autant plus que les pluies ont été abondantes ces derniers jours.

Il s’y produit régulièrement des phénomènes de rouleau, où l’eau tourne sur elle-même et peut parfois emporter des nageurs et les empêcher de remonter à la surface.

Voyant son équipier en difficulté, l’autre plongeur a également pris l’eau et s’est, lui aussi, retrouvé en fâcheuse posture.

Il a finalement fallu l’intervention d’un troisième homme pour sortir les deux plongeurs de l’eau de l’Ourthe.

Toutes deux en arrêt cardiaque, les victimes ont été transportées, en hélicoptère, au CHU de Liège tout proche.

Malheureusement, Yves Peeters est décédé peu de temps après son admission au centre de soins. Son collègue, Christian Dejardin, a d'abord été transporté par hélicoptère au CHU dans un état critique. Son décès a été annoncé vendredi peu avant minuit.

Alerté, l’auditorat du travail du parquet de Liège est descendu sur les lieux du drame.

Il va sans dire que la caserne Ransonnet, dans le centre-ville liégeois était sens dessus dessous, les pompiers étant en état de choc.

Les pompiers de Liège et leurs familles avaient prévu de manifester samedi par solidarité avec leurs camarades poursuivis en justice mais cette action a été annulée. Un hommage au pompier décédé hier sera rendu entre 12 et 13 h à la caserne.

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet a appris "avec grande tristesse" le décès des deux pompiers. "Joëlle Milquet est de tout cœur en pensée avec la famille, les proches et les collègues de ces deux pompiers. Elle leur souhaite beaucoup de forces et de courage", a-t-elle indiqué dans un communiqué à l'agence Belga.

Une chapelle ardente a été installée à la caserne de Liège

Une chapelle ardente a été installée à la caserne des pompiers de Liège, rue Ransonnet, en mémoire des deux pompiers décédés vendredi lors d'une intervention dans l'Ourthe, près du pont de Tilff. Les corps des pompiers pourraient être rapatriés dans cette chapelle ardente, mais l'Intercommunale d'incendie de Liège et environs (IILE) n'a pas encore reçu l'accord des familles. Un registre de condoléances sera ouvert.

La manifestation initialement prévue samedi dès midi dans les rues de Liège par les femmes et les enfants de pompiers a été annulée, mais un rassemblement en mémoire des deux hommes décédés est maintenu devant la caserne de la rue Ransonnet, entre 12 et 13 heures.

Un rapport circonstancié visant à déterminer les circonstances de l'accident devra être rendu dans les 10 jours. Les pompiers liégeois seraient à la fois tristes et outrés, alors qu'ils dénoncent depuis plusieurs mois les risques pour leur sécurité lors d'interventions.