Le corps de l'enfant a été retrouvé vers 22H00 dans le village de Vrouwenpolder. Une scène de crime potentielle avait été repérée au cours de l'enquête, selon la police néerlandaise. "L'équipe des détectives avec le soutien de plusieurs agents ont procédé à des fouilles dans les environs de Vrouwenpolder. Un hélicoptère de la police a aussi été affrété pour dégager une meilleure image de l'environnement. Vers 22H00, ils ont découvert le corps sans vie d'un enfant", a expliqué la police néerlandaise.

Un médecin légiste va examiner le corps de la victime pour déterminer les causes du décès et toutes autres traces seront aussi analysées par le laboratoire.

La mère de la victime a été informée du décès et elle est assistée par l'aide aux victimes.

Dans la journée, un trentenaire qui était porté disparu avec cet enfant, Dave De Kock, a été interpellé aux Pays-Bas, ont annoncé dans la soirée le parquet de Flandre orientale et la police néerlandaise. Celui-ci devra à nouveau être entendu, a confirmé le parquet qui ne fournit pas d'autre détail.

Dimanche, il était déjà établi que Dave De Kock et Dean Verberckmoes se trouvaient aux Pays-Bas, selon la police du pays. "Dès que la police locale a reçu l'information depuis la Belgique que l'homme de 34 ans et un garçon de 4 ans se trouvaient peut-être aux Pays-Bas, la police sous la direction de l'officier de justice de Breda a entamé une enquête. Une large équipe de détectives a directement commencé ses recherches pour le duo porté disparu. Des techniques spéciales d'investigation ont été utilisées, de même que le visionnage d'images de caméra, et l'analyse des traces. Un hélicoptère de la police a aussi été associé à l'enquête", a encore décrit la police néerlandaise.

Dave De Kock a été appréhendé vers 14h15 lundi sur base d'un signalement d'une situation suspecte. L'audition du suspect n'a pas permis de déterminer où se trouvait l'enfant et une alerte pour disparition d'enfant a été diffusée.

Les détectives ne peuvent pas encore confirmer si M. De Kock a fait des aveux ou les a menés au corps.

Dave De Kock avait été condamné en février 2010 par le tribunal correctionnel de Turnhout à 10 ans de prison pour des faits de maltraitance envers un enfant ayant provoqué la mort d'un bambin de deux ans. "Il a purgé sa peine qui a pris fin en décembre 2018", a précisé le parquet.

L'e trentenaire sera maintenant vraisemblablement accusé de l'enlèvement et du meurtre de Dean Verberckmoes. Il sera à nouveau interrogé aux Pays-Bas et la justice belge demandera ensuite sa remise via un mandat d'arrêt européen.