Une audience a été ouverte lundi, en Australie, afin de retracer les dernières heures du jeune belge. Selon la police australienne, Théo Hayez est décédé suite à un accident. Sa famille, elle, se bat pour que les recherches continuent.

Laurent Hayez, le père, est présent sur place. Interrogé au micro de RTL Info, le père avoue que l'ouverture de l'audience ravive des douloureux souvenirs. "C’est effectivement assez pénible de se replonger dans les dernières heures et pendant toute la semaine, on va être confronté à des témoignages de personnes qui ont côtoyé les derniers jours de Théo. Émotionnellement, c’est assez éprouvant", confiait-il.

Le père a également insisté: selon lui, les recherches doivent continuer, malgré les premières conclusions de la police australienne. "Nous ne nous satisfaisons pas de la thèse de l’accident parce que ça ne correspond pas du tout à la personnalité de Théo. Un accident peut bien évidemment arriver à tout un chacun mais là, quand on connaît sa personnalité et surtout quand on voit le chemin qu’il a parcouru, c’est impossible qu’il ait fait ce chemin tout seul, impossible", explique-t-il. 

"On ne croit pas au miracle mais on ne veut pas perdre espoir sans savoir, on veut surtout savoir ce qui s’est passé", conclut le père.