Cet accident tragique s'est produit à Gand dans l'usine Volvo Trucks d’Oostakker. Un homme de 64 ans s'est effondré après un malaise sur une chaîne de production, annoncent nos confrères du Het Laatste Nieuws. Dès le matin, l'ouvrier a avoué qu'il ne se sentait pas bien. Malgré ça, il a voulu poursuivre son travail. Il décédera quelques heures plus tard d'une mort naturelle. Ce qui signifie qu'il ne s'agit pas d'un "accident de travail", a confirmé la porte parole Vera Bostijn.

Après son effondrement, des collègues et un médecin ont tenté de réanimer l'ouvrier, en vain. Suite à ce drame choquant, tous les employés ont été priés de rentrer chez eux. La porte parole a déclaré pour HLN qu'il s'agissait d'une "tragédie" et que toute l'entreprise "compatissait avec la famille de cet homme".

L'ouvrier était intérimaire pour la boite du constructeur automobile.