Faits divers Pour Thierry Marchandise, la prison ne fait rien pour la réinsertion des détenus.

Ce jeudi matin, le Tribunal d'application des peines (TAP) se penche sur la demande de libération conditionnelle de Marc Dutroux. Il s'agira de désigner un collège d'experts qui évaluera son éventuelle dangerosité.

Thierry Marchandise est aujourd'hui à la retraite. Il fait encore partie du comité de surveillance de la prison d'Ittre.

Lorsque l’affaire Dutroux a éclaté, en 1996, à Sars-la-Buissière, il était procureur du Roi faisant fonction à Charleroi. C'est dans ce cadre qu'il avait été plus tard entendu par la fameuse Commission Dutroux.

Thierry Marchandise connaît le personnage depuis les années'80, lorsque Dutroux avait déjà été condamné pour viols sur mineures.C'est lui qui, en correctionnelle, représentait alors le ministère public.

A l'époque, et encore moins en 2004 lors de sa condamnation par la cour d'assises d'Arlon, il ne croyait guère à une possible réinsertion d'un homme "extrêmement dangereux"...

Thierry Marchandise, quels souvenirs Marc Dutroux vous laisse-t-il?