La jeune femme a prodigué les premiers soins à la victime en attendant les secours.

Samedi dernier vers 17 h 45, une dame a donné un coup de couteau au thorax de son compagnon devant la gare de Namur. Retrouvée, elle a été placée sous mandat d’arrêt pour tentative d’assassinat. Bertrand, 32 ans, est tiré d’affaire et c’est sans doute grâce au sang-froid et à l’intervention d’Emeraude Desort. Cette jeune femme de 20 ans, originaire de la Guadeloupe, étudie à la haute-école de la Province de Namur pour devenir sage-femme.

"Je venais d’aller faire des courses avec une amie et nous passions par la gare quand elle a attiré mon attention sur un monsieur qui saignait abondamment. Il était couvert de sang et il y en avait beaucoup par terre. C’était un sans-domicile-fixe mais cela ne se voyait absolument pas. Il était propre sur lui et portait des lunettes. Il sentait un peu l’alcool."

Emeraude, détentrice du brevet de secouriste, n’a pas hésité une seconde avant d’agir. "J’ai vu une entaille de 5 centimètres sur son thorax. Je l’ai d’abord comprimée avec sa main, puis avec son t-shirt. Un attroupement s’est rapidement formé. Quelqu’un m’a tendu des mouchoirs et j’ai continué à comprimer la blessure. Cela a duré une dizaine de minutes durant lesquelles j’ai tenté de le garder avec moi en serrant sa main et en lui parlant. À la fin, j’ai senti qu’il luttait pour rester conscient et commençait à être très affaibli et à divaguer."

La police et les secouristes ont félicité Emeraude pour son geste. Après quoi, elle a réalisé sa déposition. Ensuite, l’héroïne du jour a regagné son domicile. "Il y a eu une forte montée d’adrénaline. J’ai appelé mes parents en Guadeloupe. Je me sentais bien, j’avais l’impression d’avoir fait quelque chose d’utile."

Aujourd’hui, Emeraude se sentirait soulagée si elle avait des nouvelles de celui qu’elle a aidé. Si lui ou un de ses proches souhaite entrer en contact avec elle, il peut envoyer un courriel à dh.namur@dh.be, nous les mettrons en relation.

Ce n’est pas la première fois qu’Emeraude sauve une vie. Alors qu’elle n’avait que 10 ans, lors d’une compétition de natation en mer, elle est venue en aide à une autre compétitrice dont les jambes étaient tétanisées à cause d’une crampe. Elle a plongé pour la sauver alors qu’elle coulait… avant de poursuivre sa course.