Faits divers

L'automobiliste de 22 ans qui avait provoqué un accident de la circulation en août 2018 à Saint-Nicolas (Flandre orientale) au cours duquel une fillette de cinq ans était décédée, a été condamné en appel lundi à 7 ans de prison ainsi qu'à une interdiction de conduire de 11 ans par le tribunal correctionnel de Termonde. 

En avril dernier, il avait écopé en première instance de 7 ans de prison et de 8 ans d'interdiction de rouler devant le tribunal de police de Saint-Nicolas. La collision avait eu lieu le 20 août à 16h15 sur l'Antwerpse Steenweg à Saint-Nicolas. Le conducteur avait perdu le contrôle de son véhicule et percuté trois piétons. Les victimes étaient une mère de 42 ans et ses deux filles âgées de 8 et 5 ans. La cadette était décédée sur place de ses blessures.

Selon le parquet, le conducteur avait pris la fuite à pied après l'accident, avant de rebrousser chemin un peu plus tard. L'automobiliste avait déclaré que son passager l'avait fait dévier de sa trajectoire et qu'il avait ensuite accéléré au lieu de freiner comme il le voulait.

Le juge d'instruction l'avait placé en détention préventive pour homicide involontaire, délit de fuite, coups et blessures involontaires et conduite sans permis valide avant d'être remis en liberté sous conditions.

Selon la défense, l'homme n'avait pas l'intention de prendre la fuite. Un homme de 21 ans et une femme de 24 ans, de Waasmunster, l'accompagnaient dans la voiture. "Il est descendu de la voiture, mais les deux passagers ont alors pris la fuite. Il les a vus s'enfuir et est ensuite revenu", avait indiqué son avocat. La passagère a fini par être emmenée à l'hôpital par l'homme de 21 ans.

Le tribunal correctionnel de Termonde a estimé qu'il était bien question d'un délit de fuite. "Vous saviez quel drame vous veniez de provoquer, mais vous avez tout de même eu l'intention de prendre la fuite. Vous indiquez aux agents verbalisant que vous ne saviez plus qui était au volant alors que c'était vous. Vous avez entrainé la mort d'une gamine de 5 ans et occasionné des blessures graves à sa sœur de 8 ans. Tout cela sous influence de cannabis et sans permis de conduire valable", a argumenté le président du tribunal.

L'homme a écopé de sept ans de prison et d'une interdiction de rouler de 11 ans ainsi que d'une amende de 22.000 euros. En première instance, l'amende était de 9.200 euros. Il devra dédommager les victimes et repasser son permis.