Une opération de la brigade judiciaire de la zone Nord a permis de démanteler une vaste organisation menant à 4 nouveaux mandats d’arrêt

Décidément, la brigade judiciaire de la zone Nord de Bruxelles (Schaerbeek, Evere, Saint-Josse) mène ce qu’on appelle de gros coups de filet ces derniers temps. Après le démantèlement d’une organisation de trafic de stupéfiants, dont une femme était notamment à la tête (elle avait été interpellée à Ganshoren, lire La DH du 13 septembre 2019), c’est au tour d’une organisation basée à Anderlecht et Molenbeek mais active à Schaerbeek, de voir toute sa structure démembrée par les policiers de la brigade judiciaire de la zone Nord.

L’enquête, de longue haleine, a démarré en 2018, avec l’arrestation de quatre suspects. Les enquêteurs ont alors cherché à connaître leurs chefs, leurs fournisseurs et leur mode de fonctionnement. Et c’est ce qui a mené, la semaine dernière, à l’arrestation de quatre nouvelles personnes. Les quatre sont sous mandat d’arrêt.

Des perquisitions ont permis de mettre la main sur pas moins de 50.000 euros en liquide, 150 grammes de cocaïne, 11 kilos d’héroïne, une presse pour la confection des drogues, ainsi que plusieurs moyens de communication.

Les trafiquants de drogue, originaires de Molenbeek et d’Anderlecht, écoulaient leurs marchandises à Schaerbeek. Principalement du côté de l’avenue Rogier, la rue des Coteaux et la rue du Progrès. Ils étaient parfaitement organisés. Pour vendre leur drogue, ils avaient recours à de la main d’oeuvre composée exclusivement d’illégaux.

L’enquête, constituée principalement de longues observations, a permis de mettre fin à leur important trafic.