Faits divers Le rapport de la Cour des comptes est accablant pour la fonctionnaire licenciée, mais aussi pour l’organisation du port autonome.

La nouvelle a fait l’effet d’une douche froide. Lundi, nous apprenions qu’une comptable du port autonome du centre et de l’ouest (Paco), un organisme d’intérêt public, avait été licenciée avec effet immédiat pour une suspicion de détournement. C’est la Cour des comptes qui a découvert le pot aux roses. Un montant de 30 000€ a été évoqué. Il s’élèverait en réalité à plus de 46 000, sur deux ans.

La DH s’est procuré le rapport envoyé le 13 août par la Cour des comptes dans lequel elle avertit le ministre de tutelle, Carlo Di Antonio (CDH), des fortes suspicions de détournement d’argent public au sein de la structure. Les procédés utilisés ont été mis au jour.

(...)