Faits divers

La Ligue belge contre l’antisémitisme a saisi, hier, le SPF Mobilité, après avoir appris, photo à l’appui, que la Div avait autorisé un particulier propriétaire d’une Mercedes à immatriculer celle-ci : "SS".

Lundi midi, Audrey Davister a pu confirmer que la Direction à l’immatriculation des véhicules (Div) ne s’était pas opposée à cette demande d’immatriculation personnalisée.

Les règles en la matière interdisent pourtant les immatriculations présentant un caractère offensant.

La suite de cet article dans l'Édition Abonnés de DH.be, à partir de 4.83 euros par mois.