Faits divers

Pour Erwin Renard ce sont de fausses rumeurs


BRUXELLES Le commissaire directeur du commissariat 4 de Saint-Josse, Erwin Renard, a tenu à mettre fin à toute rumeur en rédigeant fin mai une note demandant au personnel de ne plus aller au "bordel" et dans des salons de massage pendant les heures de service, a indiqué mardi le porte-parole de la zone de police de Bruxelles-Nord.

"Il s'agit de fausses rumeurs dont a eu vent le commissaire directeur Renard à son retour, à la suite de sa longue absence pour convalescence. Dans un style très direct et peut-être maladroit, le commissaire a voulu mettre un terme à ces rumeurs. Il n'y a aucun fait concret qui est venu confirmer ces rumeurs. S'il y avait eu le moindre élément, une procédure interne ou judiciaire aurait été lancée", a déclaré le porte-parole de la police locale de la zone de Bruxelles-Nord, Roland Thiébault.

Selon le porte-parole, le climat qui règne actuellement au commissariat 4, qui subit d'importantes rénovations, est propice au lancement de ce type de rumeurs et aux fuites dans la presse.

"Cette note a été produite il y a cinq mois. Durant cette période, ni le personnel, ni les syndicats n'y ont réagi", a-t-il fait remarquer.
Et de rappeler que la cellule des Affaires internes et celle de la Traite des êtres humains contrôlent de manière sporadique le travail des policiers sur le terrain.