Autour du ministre de la justice, les principaux intervenants ont exprimé leurs condoléances aux deux familles des victimes

BRUXELLES Avocats, magistrats et responsables politiques ont observé une minute de silence, jeudi, vers 16h00, en hommage à la juge de paix et au greffier abattus par un inconnu.
"Il ne faut pas céder à la passion même si nous sommes en ce moment animés par un sentiment de colère et d'injustice. Faisons face à ce triste événement avec sérénité", a déclaré Luc Hennart, premier président du tribunal de première instance de Bruxelles.

En présence de plusieurs personnalités politiques, ce dernier, mais aussi le procureur général, le représentant des juges de paix de Bruxelles, les bâtonniers des ordres francophone et néerlandophone du barreau de Bruxelles et le ministre Stefaan De Clerck, ont rendu hommage, par quelques mots, aux deux victimes.
"Isabelle Brandon, juge de paix du 4e canton de Bruxelles, me disait encore récemment combien elle était attachée à cette justice proche du citoyen", a témoigné M. Hennart.

Autour du ministre de la justice, les principaux intervenants ont exprimé leurs condoléances aux deux familles des victimes. "C'est un jour très triste", a déclaré le ministre. "Cet événement l'est d'autant plus que ce sont ceux qui cherchent la paix dans les conflits qui ont été la cible d'une attaque".
M. Luc Hennart a appelé toutes les instances judiciaires belges à observer, elles aussi, une minute de silence au début de leurs audiences, vendredi matin. Les magistrats d'Anvers et de Turnhout ont déjà fait savoir qu'ils participeraient à cet hommage.

© La Dernière Heure 2010