Faits divers Le Plan Milquet n’existe plus. Un recul de dix ans quant aux effectifs dans les gares et le métro bruxellois : un rapport de la directrice de la police des chemins de fer dénonce !

"Il n’est plus possible de remplir nos missions de base". Et c’est signé : Direction de la police des chemins de fer (et du métro) !

Selon nos informations, c’est de nouveau la grande misère en personnel pour SPC Bruxelles, cette unité de la police fédérale en charge de la sécurité des dizaines de milliers de navetteurs et usagers/jour dans les gares bruxelloises et tout le réseau métro, y compris les 69 stations de la Stib.

Dans un rapport interne de 29 pages daté du 31 janvier 2017 que La DH a pu lire, la commissaire dirigeant l’unité révèle que ses services souffrent sur Bruxelles d’un "grand déficit de personnel".

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.