"Guido De Pauw a non seulement été roué de coups, mais a ensuite été laissé pour mort. Il va maintenant un peu mieux et peut entamer une rééducation vraisemblablement longue", a déclaré son avocat Thomas Gillis. Les faits se sont déroulés mardi soir 19 octobre. La future victime qui portait une écharpe aux couleurs de Manchester City, avait fait un arrêt sur le parking de l'autoroute au retour du match de Ligue des Champions contre le Club de Bruges. Selon les premières conclusions de l'enquête, un des suspects lui aurait enlevé son écharpe alors qu'ils se trouvaient tous deux dans la boutique installée sur l'aire d'autoroute et serait sorti avec. Par la suite, la victime est entrée en confrontation avec d'autres suspects sur le parking, et s'est retrouvée au sol après une agression physique.

La police a interpellé cinq personnes et elles ont comparu jeudi devant le juge d'instruction de Gand. Trois suspects ont été inculpés de négligence coupable mais ont été libérés sous conditions, notamment l'interdiction d'assister à des matches de football. L'homme qui a commis l'agression et un autre individu qui a pris l'écharpe ont été mis sous mandat d'arrêt.