L'homme toujours en quarantaine a finalement été représenté par son avocat et son mandat d'arrêt a été confirmé. Mercredi dernier, les deux inculpés impliqués dans l'homicide de Mbaye devaient comparaître devant la chambre du conseil de Liège. Finalement, la comparution de Jérémy D., inculpé pour assassinat, avait été reportée à ce mercredi, car l'homme était en quarantaine. Ce mercredi malgré l'absence du suspect, la chambre du conseil a décidé de confirmer le mandat d'arrêt.

L'auteur des coups mortels était absent mercredi. Les résultats de son test Covid n'ayant pas encore été communiqués, l'homme est toujours en quarantaine à la prison de Lantin.

"Aujourd'hui avait lieu la première comparution, et je n'ai pas demandé de libération au vu des faits", a indiqué l'avocat de Jérémy D., Me Courtoy. "Actuellement nous attendons des devoirs d'enquêtes, comme l'analyse du GSM de la victime. On ne devrait pas demander de libération tant que nous n'avons pas les résultats de ces devoirs d'enquête. Pour l'heure, de notre côté, nous tentons d'équilibrer le dossier et de lui donner de la consistance".