L'ancienne reine de beauté était jugée avec cinq autres prévenus, parmi lesquels son petit ami. Le parquet a souligné qu'il ne s'agissait pas de trafic de drogue à grande échelle. "Ils étaient des intermédiaires afin d'approvisionner en drogue leurs amis", a indiqué le procureur.