Faits divers Il a montré ses parties intimes à des adolescentes.

Ivan, 30 ans, a écopé d’une peine de 12 mois de prison avec sursis pour avoir exhibé à plusieurs reprises ses parties intimes devant des adolescentes. Il faisait semblant d’uriner en rue…

Le 13 juillet 2017, Sabine (prénom d’emprunt) a déposé plainte pour outrage public aux bonnes mœurs. La jeune fille a expliqué qu’en juin, elle avait croisé un homme qui semblait uriner sur le bord de la route. Sabine est passée derrière lui et a poursuivi son chemin. Deux heures plus tard, lorsqu’elle est repassée au même endroit, l’homme était encore sur place… Cette fois, l’intéressé lui a fait voir ses parties intimes !

Sabine est partie sans demander son reste. Mais le pervers est monté dans son véhicule, une Mercedes noire décapotable, et a dépassé la victime. Elle l’a alors revu une troisième fois alors qu’il se trouvait derrière une haie. Ivan a montré ses parties intimes de plus belle tout en se caressant.

Effrayée, la jeune fille a pris la fuite. Arrivée près de son domicile, elle a constaté qu’il l’avait suivie. Elle est allée chez une voisine qui lui a déclaré qu’elle avait déjà vu cette voiture rôder la veille. Le 13 juillet 2017, alors qu’elle attendait à l’arrêt de bus, elle a vu arriver la Mercedes décapotable noire au volant de laquelle se trouvait Ivan. Le conducteur a fait crisser les pneus avant de redémarrer.

Les policiers se sont rendus chez un suspect dans un autre dossier et ont montré la voiture à Sabine. Elle a confirmé qu’il s’agissait bien de ce modèle. La victime a également reconnu le suspect. Celui-ci avait adopté exactement le même comportement avec deux autres jeunes filles. Ivan avait pour habitude de consulter des sites pornographiques avec des adolescentes.

Malgré ses dénégations, le tribunal a estimé les faits établis.