Une femme de 41 ans avait rencontré un serveur dans un bar de Lyon en 2016. Il était venu à son secours après que celle-ci ait été victime d'attouchements de la part d'un individu présent dans l'établissement.

Elle serait ensuite parvenue à obtenir le numéro de téléphone de son sauveur. Cependant, depuis, ce dernier a été véritablement harcelé par la Lyonnaise. En l’espace de six mois, elle a passé  5.400 appels au serveur. En 2020, il en aurait reçus près de 8.500.

Excédé, il a finalement décidé de porter plainte.

Ce vendredi 7 mai, le jugement envers la harceleuse a été rendu: elle écopera de 6 mois de prison ferme.